De l’ail et du gingembre quotidiennement

De l’ail et du gingembre quotidiennement

Les vertus de l’ail et du gingembre sont quasi miraculeuses. Et leur association surpasserait leurs effets antioxydants individuels.

L’ail est une véritable panacée. Anti-oxydant, anti-bactérien, tonique, antiseptique, stimulant général, antiarthritique et fébrifuge (qui fait tomber la fièvre), il est conseillé dans de nombreux cas : excès de cholestérol, hypertension artérielle, maladies infectieuses, mycoses, diabète, diarrhées, affections respiratoires ou pulmonaires, fatigue cardiaque, mauvaise circulation, varices, hémorroïdes …

Il peut aussi être utilisé en externe notamment écrasé sur les plaies.

En dose raisonnable pour chacun-e mais déconseillé aux femmes allaitantes.

Le gingembre est réchauffant et digestif, ses principes actifs équilibrent la production des sécrétions de la bile et dissipent les ballonnements.

–> L’ail constitue un superaliment très accessible (financièrement et cultivé en France) et le gingembre, un allié de digestion. Deux aliments à mettre dans son camp pour rester en bonne santé ! Faut-il encore avoir le courage de les préparer…

Alors voici, une astuce simple pour en consommer quotidiennement.

huile olive, gingembre, ail

Découper une portion équivalente de gingembre et une portion équivalente d’ail.

Éplucher et émincer le gingembre. Ne surtout pas jeter la peau !

Éplucher, écraser, enlever le germe et émincer l’ail.

Mélanger l’ail et le gingembre.

 

 

Placer dans un bocal hermétique et recouvrir d’huile pour une conservation au réfrigérateur (15 jours).

 

J’utilise l’huile d’olive mais l’huile que vous utilisez pour la cuisson habituelle de vos plats devrait convenir.

À utiliser cru dans des tapenades, sauce vinaigrette ou à étaler sur un morceau de pain.

Pour la cuisson faire chauffer 2 minutes dans une huile chaude. Ne pas cuire !!

 

 

 

Que faire avec la peau du gingembre ? La faire bouillir dans de l’eau pour une tisane au gingembre. (Préférer le gingembre biologique.)

Bon appétit et bonne tisane.

Source :

Sophie Lacoste, Les aliments qui guérissent, Leduc. S éditions, juin 2010.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *